LASER ET IPL, QUI CROIRE?

June 16, 2019

 

Les questions sur les méthodes d'épilation définitive sont nombreuses, tout autant que les idées reçues. Alors qui croire? Et comment s'y retrouver dans tout ça? Voilà un petit VRAI-FAUX qui vous aidera à y voir plus clair…

 

LE LASER EST PLUS PUISSANT, DONC PLUS EFFICACE QUE L'IPL. MOITIÉ VRAI, MOITIÉ FAUX.

Plus puissant, oui, mais pas forcément plus efficace. Le laser émet un rayon lumineux intense de très petit diamètre, qui lorsqu'il pénètre dans la peau, se transforme en chaleur. Sous l'impulsion calorique, les bulbes pileux éclatent, et chauffent ainsi des bulbes avoisinants endormis.

C'est la raison pour laquelle souvent, en cours de traitement, les femmes découvrent une pilosité nouvelle, dans une zone avoisinante à la zone traitée.

Comme les lasers, les appareils à lumière pulsée sont conçus sur le principe d'une énergie lumineuse qui se transforme en chaleur à l'intérieur de la peau. Seulement, le spectre lumineux est plus large, et donc moins concentré. La chaleur émise détruit le poil progressivement et en douceur, sans éveiller de nouvelles pousses. Le traitement peut être plus long, mais il est plus sûr.

 

TOUS LES LASERS SE VALENT, ET TOUS LES IPL SE VALENT: FAUX

Il y a différents niveaux de puissance dans les appareils. Il est évident qu'une machine domestique, dont la puissance est de 5 joules /cm² ne donne pas les mêmes résultats qu'une machine professionnelle, qui monte jusqu'à 30 joules/ cm². De même, un appareil qui coûte 25000 sh fonctionne très différemment d'un appareil qui en coûte 100.000, tant au niveau du confort du traitement qu'au niveau de son efficacité.

 

ON PEUT SE RASER À VOLONTÉ ENTRE LES SÉANCES: FAUX ARCHI-FAUX

Toutes les fibres du corps humain se renforcent lorsqu'on les coupe. Et les poils ne sont pas une exception. Le fait de se raser entre les séances renforce le poil à chaque fois. Cela ralentit sensiblement le traitement, et même annule les résultats obtenus. Lorsque l'on commence une épilation définitive, il faut se raser uniquement 24 heures avant la séance, pour permettre au praticien de travailler directement sur les racines du poil, et pas sur les tiges, qui constituent la partie morte du poil.

 

L'EPILATION N'EST PAS DÉFINITIVE, AU BOUT D'UN CERTAIN TEMPS, LES POILS REPOUSSENT: FAUX

Les poils détruits sont vraiment détruits et ne repoussent plus. Mais il se peut que certains bulbes ne soient pas détruits jusqu'au bout. Donc au lieu de pousser tous les mois, ils vont apparaître après 5, 6, ou 7 mois, ou peut être plus. Mais en poursuivant le traitement, ils finiront par disparaître tout-à-fait.

 

LORSQU'ON COMMENCE UN TRAITEMENT, IL FAUT FAIRE ATTENTION AU SOLEIL: VRAI

Dans les jours qui suivent le soin, il faut éviter l'exposition solaire à la plage. Mais on peut se promener dans la rue en protégeant la peau avec un écran solaire. Par contre, il est INTERDIT de pratiquer l'épilation définitive sur une peau bronzée. Cela peut entraîner des brûlures. Prévoyez un laps de temps d'un mois entre le bronzage et votre séance d'épilation définitive.

 

AVEC LES GROSSESSES ET LES CHANGEMENTS HORMONAUX, LES POILS REPOUSSENT: FAUX

Les hormones de grossesse et de la ménopause influent sur le système pileux. Mais lorsque les bulbes sont réellement détruits, ils ne sont plus sensibles aux changements hormonaux. La pilosité qui se déclenche sous l'impulsion hormonale est une pilosité nouvelle.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

לייזר או IPL? את מי להאמין?

June 16, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square