La photomodulation par LED


La photomodulation par LED (Light Emitting Diode) fait partie de la grande famille des photothérapies qui utilisent certaines sources lumineuses d’intensités et couleurs diverses. Elle se pratique au moyen d’une lumière froide et possède une large gamme d’applications sur la peau. Elle permet de soigner certaines affections cutanées, comme l’acné, le psoriasis et également de stimuler l’activité des peaux saines, en réhydratant et en tonifiant les couches profondes de la peau, en resserrant les pores dilates, ou encore en agissant sur la pigmentation.

Le principe

Toutes les cellules de notre corps captent la lumière. La lumière émise par les petites lampes LED va également être captée par les cellules de notre peau, et va provoquer un mouvement cellulaire intense, ce qui va stimuler l’activité cellulaire, et donc produire des cellules neuves. C’est ce qu’on appelle la photomodulation.

Les différentes couleurs émises par les lampes correspondent à des longueurs d’ondes différentes. Chaque longueur d’onde est destinée à une couche spécifique de la peau. Les couleurs sont au nombre de sept, des longueurs d’onde les plus profondes au plus superficielles. : Rouge, jaune, vert, bleu clair, bleu foncé, mauve et blanc. Les intensités des couleurs sont également modulables, et permettent de générer une activation cellulaire et sanguine plus ou moins intense.

C’est la lumière rouge pénètre le plus profondément. Elle stimule la production de collagène et d’élastine. On l’utilise essentiellement pour les soins anti-âge, ainsi que pour modifier la texture de la peau (pores dilatés, peau épaisse).

La lumière jaune améliore la microcirculation. Elle réduit la production de mélanine et les taches pigmentaires, les taches de rousseur.

La lumière verte stimule l’éclat du teint. Elle est destinée surtout aux peaux mixtes. Elle permet de booster l’éclat du teint.

La lumière bleue clair cible les bactéries responsables de l’acné, et réduit l’inflammation. Associée à la lumière bleue, qui agit sur les glandes sébacées, elle permet d’observer une nette régression de l’acné en quelques semaines.

Les lumières mauve et blanche activent la microcirculation et améliorent la couperose et la régénération des tissus cutanés. .


Comment se déroulent les séances ?

Le soin peut être effectué sur n’importe quel phototype, y compris sur les peaux bronzées. Pour de meilleurs résultats, il peut compléter un soin du visage, ou être associé à des séances de lumière pulsée, qu’il s’agisse de régénération cutanée ou de soin anti-pigment, ou encore à des séances de microneedling. Mais le soin peut aussi se pratiquer de façon indépendante. Les séances s’effectuent au rythme d’une fois par semaine, au début, d’une durée de 10 minutes. Puis au fur et à mesure, on augmente l’intensité de la lumière et le temps d’exposition jusqu’ à 20 minutes. Les premiers résultats sont visibles au bout de six-huit fois. Le soin s’effectue sur une peau propre, préalablement démaquillée. Pour les soins « anti-âge », il est généralement associé à un sérum.

Combien ça coûte ?

Les séances peuvent être effectuées de façon indépendante, le prix est de 1000 sh la série de 10 séances. Mais en général, elles sont intégrées dans d’autres soins anti-âges, comme le microneedling, ou la régénération cutanée, pour en augmenter l’efficacité.

Posts à l'affiche
Posts Récents